L'OCCE Historique

L'Office Central de la Coopération à l'Ecole a été créé en 1928, sous l'impulsion de membres de l'enseignement et de militants de la Coopération, adultes convaincus de la nécessité d'enseigner, dès l'école, les principes et les vertus de la Coopération, définie comme l'alternative non violente, à la fois au libéralisme et à la dictature du prolétariat.

Création de l'OCCE

Fondé sous le double parrainage de Ferdinand Buisson (Directeur de l'Enseignement primaire) et de Charles Gide (professeur au Collège de France, économiste de la Coopération), l'OCCE est, aujourd'hui, la Fédération nationale des 101 Associations départementales qui réunissent les membres, personnes majeures ou mineures de l'enseignement public, regroupés en coopératives scolaires ou foyers coopératifs dans plus de 55 000 établissements.

Dans le premier et le second degrés, les coopératives scolaires désignent les classes organisées pédagogiquement selon les principes de la Coopération à l'Ecole -méthode active d'éducation morale, civique et intellectuelle.
Dans le second degré, les foyers coopératifs sont des groupements volontaires d'élèves, la plupart du temps au sein de clubs ou d'ateliers gérés par eux avec le concours des adultes en vue de la réalisation de projets communs.

Qu'est-ce que la coopération à l'école ?

S'appuyant sur un certain nombre de spécificités directement issues de la doctrine coopérative et associative (l'aide, l'entraide, le tutorat, la cotisation volontaire, le projet, le conseil de coopérative, par exemple), on peut définir la Coopération à l'Ecole comme un système cohérent de valeurs, d'attitudes et de pratiques donnant du sens à l'école et aux apprentissages.
D'autre part, grâce aux projets mis en œuvre en leur sein, qui sollicitent la participation réelle des élèves, les coopératives scolaires ont, depuis leur origine, contribué grandement à l'amélioration des conditions d'apprentissage en promouvant les méthodes actives d'éducation.

Qu'est-ce qu'un apprentissage coopératif ?

Aujourd'hui encore, les classes coopératives, les foyers coopératifs continuent à être de véritables laboratoires d'un "apprentissage autrement".
L'apprentissage coopératif, c'est un apprentissage construit ensemble, en interaction, un apprentissage qui se construit au travers d'une expérience active, qui implique la confrontation des points de vue, la justification des démarches, la validation des hypothèses.
Un apprentissage qui permet la construction active de connaissances, la découverte de l'autre et l'apprentissage du débat démocratique.

"S'il me fallait synthétiser la Coopération à l'Ecole, je dirais : Apprendre et vivre en Coopération, c'est apprendre et vivre avec les autres, par les autres, pour les autres, et non pas seul contre les autres.

Alors l'OCCE ? C'est, de toute évidence, une histoire d'avenir..."

JF Vincent, ancien Président National de l'OCCE

Haut de page

Déclarations légales

L'Office Central de la Coopération à l'Ecole dont le siège est au 101 bis rue du Ranelagh, Paris XVI ème, est régi par la loi du 1 juillet 1901.Déclaration faite à la Préfecture de Police de Paris le 3 mai 1928 sous le n°166 172. Publication au journal officiel le 22 février 1930,

L'Office Central est reconnu d'utilité publique- par décret du 3 décembre 1968 au Journal Officiel des 9 et 10 décembre 1968

La Fédération est agréée en tant qu'Association Nationale de Jeunesse et d'Education Populaire sous le n°92-330

L'Office Central est inscrit à l'INSEE sous le n°775 689 078 000 19

L'Association Départementale de Seine et Marne a été déclarée en Préfecture de Melun sous le n°8302 le 2 septembre 1989 ; a été agréée le 27 septembre 1989 par la Fédération de l'OCCE.

Haut de page

L'OCCE en chiffres, quelques dates

L'Office Central de la Coopération à l'Ecole est une association nationale régie par la loi de 1901 et agréée par l'Education Nationale au titre des "associations éducatives complémentaires de l'enseignement public".

  • 1 Fédération Nationale
  • 101 associations départementales (métropole et outre-mer)
  • Des centaines de militants bénévoles
  • 55000 coopératives scolaires et foyers coopératifs
  • Plus de 4 millions d'enfants ou adolescents

Quelques dates

  • 1928 : Création de l'Office Central des Coopératives Scolaires
  • 1929 : Transformation en Office Central de la Coopération à l'Ecole
  • 1948 : Congrès de Tours, première définition de la doctrine pédagogique de l'OCCE
  • 1968 : l'OCCE acquiert la Reconnaissance d'Utilité publique
  • 1976 : Création du bimestriel "Animation & Education"
  • 1988 : L'OCCE devient une Fédération.
  • 1992 : Agrément au titre "Association jeunesse et éducation populaire"
  • 2000 : Charte de la coopération à l'école
  • 2003 : 1ère Semaine de la coopération à l'école

Haut de page